2016

Bonne année 2016 !

2015 aura été une année faite d’inattendus pour le Chat huant.

 

Nous avons poursuivi la tournée de notre Diptyque Musset / Crébillon fils dans les résidences CROUS parisiennes, entamée en 2014. Cette tournée marque la fin (provisoire) de la diffusion de ce spectacle, Julien My, cofondateur de la compagnie et magnifique Clitandre du Diptyque se consacrant pour le moment à d’autres projets.

 

Nous avons entamé en 2015 un partenariat avec l’Association Valentin Haüy, par une lecture d’adaptations de nouvelles fantastiques du 19e siècle spécialement conçue pour le public aveugle et malvoyant de l’association. Cette expérience nous a enthousiasmés, et nous avons décider de poursuivre en 2016.

 

L’année s’est finalement conclue avec la création de trois petites formes retraçant les parcours de Claude Cahun, Ella Maillart et Lee Miller. Elles ont été conçues spécialement pour le Musée d’Orsay et l’exposition « Qui a peur des femmes photographes ? ». Cette commande a été l’occasion pour nous de renouer avec Claude Cahun, auteur d’Héroïne(s), notre premier spectacle – créé en 2010 pour le Jeu de Paume – et d’expérimenter l’écriture et la création collective en quatuor.

 

La conjonction de toutes ces choses que nous n’avions pas prévues nous a donné des envies pour la suite. Avec comme premier objectif la lecture que nous ferons au printemps pour l’Association Valentin Haüy, et toutes les perspectives grandes ouvertes, nous avons décidé de nous intéresser à la marche. La marche comme moyen d’exploration du monde et de soi, à rebours d’un quotidien qui nous incite à aller toujours plus vite, nous souhaitons prendre le temps de marcher et de lire des écrits de marcheurs.

 

Le Chat huant est en marche, donc, vers 2016. Et nous espérons vous embarquer avec nous dans ce voyage. Nous vous souhaitons donc, pour cette nouvelle année, de prendre le temps de marcher, de faire un pas de côté, pour voir les choses avec un regard neuf.

 

vignette

Retour en images sur notre lecture à l’AVH

Jeudi 12 mars, nous présentions une lecture de contes fantastiques du 19e siècle au public de l’Association Valentin Haüy : voici quelques images !

 

Continuer la lecture

2015

Bonne année 2015

Le Théâtre du Chat huant vous souhaite une bonne année 2015.

 

L’année 2014 aura été pour nous surtout celle des premiers pas du Diptyque Musset / Crébillon fils, qui nous auront menés à jouer dans des lieux et pour des publics très différents : pour de petites sociétés triées sur le volet dans un salon ou une véranda, le public nombreux et amoureux d’un restaurant le soir de la Saint Valentin ou encore des étudiants parisiens aussi érudits que débauchés aux Mardis de Mabillon et dans la résidence de la Fontaine au Roy. Ce dernier public n’est pas pour nous déplaire, et nous continuons avec beaucoup de plaisir notre tournée des résidences parisiennes du CROUS en 2015.

 

Pour 2015, donc, nous continuons à jouer ce Diptyque et espérons avoir l’occasion de le jouer encore dans d’autres lieux auxquels nous n’aurions pas même pensé. Nous pouvons dire qu’en la matière, nous sommes prêts à écouter toutes les propositions, et tout à fait enclins à y répondre.

 

Enfin, il est temps de vous présenter notre nouveau projet, qui est encore à ce jour en gestation. Il s’agit de variations autour d’histoires fantastiques, pour lesquelles nous convoquons, entre autres et dans le désordre : Jean Lorrain, Prosper Mérimée, Gérard de Nerval, Alexandre Dumas, Hoffmann, Guy de Maupassant, Edgar Allan Poe, Victor Hugo et Shakespeare. Nous chercherons encore et toujours à partager des moments de plaisir en toute intimité avec nos spectateurs, mais la chaleur des frissons de désir laissera place à la froidure des frissons d’angoisse.

 

Que cette année soit amoureuse et angoissante, donc, mais juste assez pour en éprouver une jouissance.

 

 

diptyque_vignette3

Reportage – Diptyque : Musset / Crébillon

Nous avons le plaisir de vous présenter le reportage réalisé par Ombre Lumière Films sur notre Diptyque, à l’occasion d’une représentation en appartement.

Bon visionnage !

 

Cliquez pour voir la vidéo >

diptyque_vignette

Le Théâtre du Chat-huant vient chez vous !

Pour accueillir notre Diptyque chez vous, il suffit de remplir un formulaire, et nous prenons contact avec vous pour tout organiser.

 

Pour accéder au formulaire, cliquez ici >

2014_small

Bonne année 2014

Le Théâtre du Chat huant vous souhaite une très bonne année 2014.

 

L’année 2013 aura surtout été pour nous une année de répétitions. Et cela n’a pas été vain car le tout premier projet de la compagnie, La Nuit et le Moment d’après Crébillon fils, a enfin vu le jour après trois années de gestation. Cette année a été l’occasion de lui adjoindre un autre projet : Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée de Musset. Les deux pièces forment désormais un diptyque pensé pour être joué en appartement ou dans de petits lieux. Quelques dates sont d’ores et déjà prévues pour 2014, dont une que nous pouvons dès à présent dévoiler : le 17 janvier à la Maison des Associations de Saint-Maur.

 

Avec ces deux pièces de salon et de chambre, ces deux couples de Comtes et de Marquises, l’année 2014 sera donc, au Chat huant, placée sous le signe de l’amour.

 

Si vous aussi vous sentez tout amour en ce début d’année, voici deux manières de nous aimer :

— en très mauvais français en nous likant  sur Facebook, afin d’être tenus au courant de nos faits et gestes ;

en nous invitant à jouer chez vous, nous vous promettons alors d’user du très beau français de Musset et de Crébillon fils.

 

 

diptyque_vignette

Diptyque Musset / Crébillon fils cherche appartement

Diptyque théâtral composé d’Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée de Musset et de La Nuit et le Moment de Crébillon fils cherche appartement pour représentation.

 

Diptyque bien sous tous rapports, destiné à un public adulte. Un espace modeste lui suffit, à condition que l’on puisse s’y mouvoir et y asseoir une petite dizaine de personnes. Portes bienvenues.

 

Pour plus de renseignements, contactez-nous.

 

 

facebook

Le Théâtre du Chat huant sur Facebook

On peut également suivre les actualités du Chat huant sur Facebook, qu’on se le dise !

(y)

voeux_2013_small

Bonne année 2013

Le Théâtre du Chat huant vous souhaite une très bonne année 2013.

 

Le temps a filé très vite pour nous en 2012. Nous avons présenté deux lectures. La première intitulée L’Autralie, une terre de rêves ?, à la médiathèque de Maisons-Alfort, où nous avons voyagé en suivant le fil des rêves australiens, des contes aborigènes à la poésie contemporaine. La seconde prenait place dans le cadre de l’exposition Ça ne tourne pas rond ! à la Maison des Ensembles et a été l’occasion de mettre en avant un jeune auteur contemporain.

 

D’autres projets sont en répétition, comme La Nuit et le Moment de Crébillon fils qui devrait voir le jour au cours de cette saison.

 

Encore une fois cette année, nous vous souhaitons beaucoup de théâtre, de bons spectacles, bref, une année dramatique.

 

 

australie_photos

L’Australie, une terre de rêves ? – Photographies

Quelques photographies de notre lecture du samedi 28 janvier 2012 à la médiathèque de Maisons-Alfort ; cliquez sur le titre pour accéder à la galerie.

 

Continuer la lecture

2012_small

Bonne année 2012

Le Théâtre du Chat huant vous souhaite une très bonne année 2012.

De notre côté, les projets foisonnent ; le 28 janvier, nous présentons une lecture : L’Australie, une terre de rêves ? à la médiathèque André Malraux de Maisons-Alfort ; nous préparons également deux nouveaux spectacles : La Nuit et le Moment de Crébillon fils, petit bijou libertin, et une autre pièce, sur laquelle nous entretenons encore le mystère. Nous souhaitons bien entendu continuer cette année à faire entendre les textes de Claude Cahun en jouant de nouveau Héroïne(s), le spectacle créé l’année dernière en partenariat avec le Jeu de Paume. Que cette année soit théâtrale, avec pour mot d’ordre le plaisir !

 

 

 

 

heroines_magb

Héroïne(s) sur le Magazine en ligne du Jeu de Paume

La première d’Héroïne(s), a eu lieu le 27 mai dernier.

Vous pouvez d’ores et déjà voir quelques extraits de cette représentation sur le Magazine en ligne du Jeu de Paume.

Voici le lien direct vers l’article consacré à notre spectacle.

Pour ceux qui n’ont pas pu venir, nous rejouons au même endroit le samedi 24 septembre prochain, à 17 heures.