La compagnie

 

Le Théâtre du Chat huant a été fondé par d’anciens élèves du conservatoire de Maisons-Alfort, unis par un amour immodéré du texte, aimant partager leurs enthousiasmes, que ce soit pour les textes méconnus de grands auteurs, pour les auteurs méconnus de grands textes ou tout simplement pour les grands textes des grands auteurs.

 

Unis également par une volonté de créer une relation de proximité avec leur public, en se produisant dans les théâtres, mais aussi dans les musées, les bibliothèques, les écoles ou les appartements ; persuadés que le théâtre à sa place partout et auprès de tous.

 

Unis enfin dans l’amour du théâtre et du théâtral, dans l’amour des tréteaux et des prologues, d’un théâtre qui se montre nu, paré de toute sa grandeur… et de toute sa vanité.

 

Les fondateurs ont choisi de placer la compagnie sous le patronage de la chouette, cet oiseau de nuit qui accompagne Athéna, l’hôte des Dionysies ; celui qui a veillé, des siècles durant, sur tous les chercheurs d’absolu, alchimistes et autres occultistes dans leurs veilles studieuses. Il aime à se faire appeler « chat », se joue des apparences, des genres, des formes, d’où le surnom donné par les braves gens apeurés : « l’oiseau de malheur ».

 

 

 

Clémentine Cintré et Julien My,

membres fondateurs du Théâtre du Chat huant

Les commentaires sont fermés.